Engie (860M€ de CA 2017 ; La Défense, 92) et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA ; Paris, 75) signent la poursuite de leur accord en matière de recherche et développement dans le domaine de l’énergie nucléaire.
En 2018, il s’agira de finaliser les études sur des molécules utilisées pour améliorer la flexibilité d’exploitation des circuits de refroidissement des réacteurs et de développer de nouvelles technologies pour le conditionnement des déchets. Ces recherches viendront compléter le bilan des actions menées depuis cinq ans par Engie et le CEA, notamment à travers des projets de R&D liés aux problématiques d’assainissement et de démantèlement.

Soyez contacté pour une découverte gratuite de nos outils

⚠️ Offre réservée aux entreprises

1. Renseignez le formulaire

Title

2. Bénéficiez d'une démo personnalisée

Title

3. Période de découverte gratuite