Fin 2021, le CNES (Centre National d’Études Spatiales) a lancé un appel à candidatures pour l’accueil de micro et mini-lanceurs au CSG, exprimant ainsi, en lien étroit avec l’ESA, sa volonté d’ouvrir le port spatial de l’Europe à de nouveaux opérateurs. Parmi les candidatures reçues, 7 lauréats ont été pré-sélectionnés, dont Latitude (ex-Venture Orbital Systems ; Reims, 51), spécialisée dans le développement de lanceurs spatiaux et de moteurs-fusées. Le CSG, situé à Kourou, en Guyane française, bénéficie d’une situation géographique particulièrement favorable à la réalisation de certains lancements et d’une expérience longue de plus de 50 ans en la matière. Un décollage depuis cette zone permet, en effet, d’atteindre des orbites à plus basses inclinaisons, ce qui signifie plus de versatilité pour les futurs clients de Latitude.
Stanislas Maximin, CEO et co-fondateur de Latitude, se réjouit de cette pré-sélection, « véritable illustration du dynamisme au sein du New Space européen. Nous remercions le CNES de confirmer l’avancement, la crédibilité et le sérieux de notre offre. Il nous tarde de continuer les discussions et la coopération avec le CNES pour aller vers un accord final qui permettra officiellement à Zéphyr de décoller depuis le CSG ». En effet, le CNES va progressivement entrer en discussion avec chacun des lauréats, en fonction de l’avancement respectif de leur projet sur le plan technique et financier, pour la signature d’un accord préliminaire définissant les principes et conditions de leur accueil au CSG. Cette signature formalisera ainsi leur sélection, avant la signature de contrats pour la mise en place des moyens.

L'Actu des Entreprises vous intéresse ?Testez gratuitement notre newsletter de veille économique !

Recevez les actualités des entreprises ou des zones géographiques qui vous intéressent.

👏 Essai offert, pour vous faire une idée ! 👏

Avez-vous demandé un essai gratuit ?

Détectez des prospects dès le 1er jour !
Testez notre plateforme de prospection B2B.

First ECO est un Outil performant de détection de Signaux Business BtoB pour simplifier votre Prospection. Découvrez-le gratuitement !


7.500 décisionnaires abonnés. Ils témoignent : 

  • "Nous avons vendu à un nouveau client, obtenu grâce à First ECO, plus de 15.000€ d'un composant pour une nouvelle gamme de produits". (F. Bauer, Responsable Marketing, Schmersal France)
    "En 15 jours avec First ECO, c'est un contrat de 15.000€ signé. En 4 mois, c'est 3 contrats !". (E. Pihet, Président, Eclolink)